(Bien) élevée au bord du Lac Léman, Deborah est une enfant de Mary Poppins et des Fous du volant : elle a pu voir son nom à la télé très jeune : en fin de générique des anniversaires du Club Dorothée.  Les 364 jours restants elle aimait quand même regarder la télé, ce qui lui mit plein d’images dans la tête.

Quand ses parents ne l’emmenaient pas à Disneyland ou au parc Astérix, ou dans de chouettes musées partout sur la planète, Deborah passait ses rares moments de libre à dessiner et ranger sa chambre : elle comprit donc très jeune qu’en associant les deux elle pourrait se créer un métier qui n’existe pas : «peintre de fresques murales dans les chambres d’enfants ».

Zut, cela existait.

Qu’à cela ne tienne, des années plus tard et une maîtrise d’art de l’école Emile Cohl en mains, elle s’inventa ce métier existant.

On peut voir ses personnages acidulés joyeux et espiègles dans de nombreux lieux publics (néonatalogies, pédiatries, crèches, écoles, aires de jeux, etc.) en plus de chez les particuliers, sauf dans la chambre de sa propre fille ! Mauvaise mère…

Parallèlement, elle a publié des livres pour la jeunesse, pour que tout le monde en profite.

Sinon Déborah aime beaucoup son prénom car il rime avec Nutella.

About me